« Dans la communauté d’Artic Bay, l’annonce de notre arrivée s’est répandue à la vitesse d’une flamme sur une trainée de poudre.
Aujourd’hui, nous allons à la rencontre des enfants. Ils sont l’avenir du peuple inuit. Joël, son appareil photo en bandoulière, réalise quelques portraits. Je l’accompagne et interroge les enfants sur leurs rêves d’avenir. Si certains ont du mal à se projeter, d’autres en revanche font les mêmes rêves que tous les enfants du monde. Bobby, 8 ans aimerait devenir footballeur ; Bobby 9 ans souhaite jouer au baseball ; Juda a 8 ans et il veut conduire des gros camions…
Il y a aussi Ethan, 10 ans, un garçon qui arbore une jolie casquette jaune. Il est très complice avec nous. Il veut devenir chasseur d’ours comme son copain Martin, 11 ans. Son rêve c’est aussi de plonger sous la glace. Il ne perd pas le Nord celui-là !
Les jeunes filles sont plus réservées. Elles s’approchent doucement. Chloé a 10 ans et elle veut quitter Arctic Bay pour aller vivre avec sa grand-mère à Iqaluit. Elle veut apprendre la couture. Pauline ne souhaite rien faire. Elle ne sait pas mais souhaite rester vivre à Arctic Bay.
Les enfants sont impatients. Ils veulent savoir quand ils pourront plonger.
Laurent les accompagne sur le port. Il enfourche un vélo et s’aventure sur la glace avec eux. C’est un va et viens incessant. La banquise est un véritable terrain de jeu. La lumière est belle. Elle sculpte des zones d’ombres sur la calotte glaciaire. Nous filmons la scène. Les enfants jouent avec faire des grimaces à la caméra. »